Marais in "Artamag"

"François Joubert-Caillet varie les couleurs des trois parties de ce triptyque, convoquant dans la grande Suite d’un goût étranger théorbe, clavecin, guitare, harpe pour parer cet ensemble fabuleux jusqu’au fantasque de cet imaginaire versicolore des cordes pincées sur lequel la viole chante et peint, danse et croque."


http://www.artalinna.com/2021/12/23/dun-gout-etranger/#more-16221